La Fondation ENGIE, qui a initié le programme « Schools, Lights and Rights », innovant et transversal, avec son partenaire historique La Voix De l’Enfant, a décidé de le poursuivre et de le développer dans le cadre d’une 3ème phase sur 2019-2020.

Ainsi, ce sont :

Plus de 21 000 lampes solaires portables qui devraient être distribuées dans 9 pays : Afghanistan, Afrique du Sud, Burkina Faso, Cameroun, Inde, Madagascar, Maroc, République Démocratique du Congo et Laos. Ces lampes solaires permettront aux enfants de faire leurs devoirs le soir, de lire et d’être en sécurité sur le chemin du retour de l’école. Ces lampes solaires seront remises à des écoles et associations locales qui les distribueront aux enfants et s’assureront de leur bonne utilisation. Une sensibilisation aux énergies renouvelables et à l’environnement sera également dispensée à ces enfants, ainsi qu’aux populations locales.

Plus de 161 000 enregistrements supplémentaires d’états civils devraient être réalisés. Depuis la mise en place de ce programme en 2015, nous comptabiliserions l’établissement de plus de 1 million d’états civils pour les enfants scolarisés dans ces écoles : enregistrement des enfants à l’état civil et activités de sensibilisation auprès des familles et des autorités locales.

2 à 3 écoles et structures d’accueil supplémentaires devraient être électrifiées en collaboration avec Energy Assistance France, une ONG interne au Groupe ENGIE (symbole de l’engagement volontaire des collaborateurs qui mettent leurs compétences au service de projets humanitaires).

Ce Programme allie accès à l’énergie, éducation et droits civiques. C’est en cela qu’il est innovant et sa digitalisation quant à l’enregistrement des états civils (qui débutera début 2019) va le rendre exponentiel.

Parce ce que le monde de demain ne peut se concevoir sans lumière, parce que l’énergie est la condition sine qua non pour accéder à l’éducation, à la santé, à l’activité économique, au mieux-être, parce que l’établissement d’états civils permet à tout enfant d’être protégé et d’avoir accès à ses droits, la Fondation ENGIE poursuit le déploiement de ce Programme phare, qu’elle a lancé !

« Ces petites lampes n’ont l’air de rien, mais elles changent la vie » (Martine BROUSSE – Présidente de La Voix De l’Enfant).

 

En savoir plus :

SCHOOLS, LIGHTS & RIGHTS : le bilan après deux ans de partenariat !
Le projet Schools, Lights and Rights, La Voix De l’Enfant