Face à la situation sanitaire inédite créée par la pandémie de COVID 19, qui appelle la mise en place de nouvelles solidarités, la Fondation ENGIE s’est mobilisée tout au long de l’année 2020 aux côtés de ses partenaires.

Après les premières mesures d’urgence pour doter hôpitaux et EPHAD de matériel d’urgence, suivies d’opérations pour les publics fragiles à l’occasion d’ « un été solidaire », la Fondation enclenche en cette fin d’année de nouvelles actions pour ses communautés autour de trois grands axes :

– Aide aux soignants avec la Fondation des Hôpitaux de Paris et l’association Solidarité avec les soignants
– Aide des publics les plus fragiles avec notamment le Samu Social de Paris et le Secours Populaire
– Actions au cœur des territoires avec la Voix de l’Enfant et ELLES LES AUDACIEUSES

Innovation pour cette deuxième phase : une mobilisation plus forte des collaborateurs et des communautés de la Fondation ENGIE autour d’un grand projet innovant et participatif « Origami for Life » du designer Charles Kaisin avec le Palais de Tokyo  au profit d’associations.

 

L’objectif :  répondre rapidement aux besoins les plus urgents des hôpitaux, cabinets, centres médicaux, EHPAD et associations d’aides à domicile, tout en établissant un suivi fléché et chiffré de la répartition du matériel et une relation de proximité avec les établissements et  les soignants

Impact : financement du petit matériel dans 50 établissements pour 4 600 soignants dans 29 départements et 12 régions.

Partenaire historique de  la Fondation des Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France, pour l’opération Pièces jaunes, la Fondation ENGIE se mobilise à nouveau à ses côtés et ceux de l’association  “Solidarité avec les soignants”.

Après avoir aidé les soignants pendant la première crise sanitaire en leur expédiant des équipements de protection, l’urgence est maintenant à améliorer l’équipement des salles de repos des soignants dans les hôpitaux.

 

La crise sanitaire exacerbe les inégalités et frappe d’abord les plus démunis. D’un point de vue sanitaire d’abord, l’absence de logement ou l’habitat insalubre renforce bien sûr les risques d’attraper le virus. Mais la baisse de revenus menace aussi l’équilibre alimentaire des familles, celui des certains étudiants.

Lutter contre la Grande précarité

Partenaire historique du Samusocial de Paris, la Fondation ENGIE l’accompagne depuis 1994 à travers différents projets tels que pendant 10 ans, les maraudes dans le cadre d’un mécénat de compétences, puis le BEEP (Bus Espace Enfants Parents), une innovation pour aller à la rencontre de publics en difficultés.

La Fondation ENGIE a également accompagné le projet « Bains douches Charenton », un lieu d’hygiène et de soins dédié aux femmes sans abris dans le 12ième arrondissement à Paris, et le centre d’hébergement du Samusocial de Paris, créé dans l’aile Babinski de l’hôpital Charles-Foix d’Ivry-sur-Seine, lieu d’accueil où tout est fait pour permettre aux « grands précaires » (sans-abris, femmes seules, familles…) de regagner en confiance et en autonomie.

 

Partenaire du désigner belge Charles Kaisin pour son opération de fundraising au profit de l’hôpital Erasme de Bruxelles, lors de la première vague, la Fondation ENGIE a imaginé avec lui et  le Palais de Tokyo une déclinaison de l’opération artistique et solidaire d’ « ORIGAMI FOR LIFE » pour venir en aide aux plus démunis et soutenir le Samu social de Paris.

L’installation débutera le 16 décembre durera jusqu’au 31 janvier

Nous proposons aux collaborateurs, aux associations accompagnées par la Fondation, aux communautés du Groupe de participer à la création d’une installation artistique au Palais de Tokyo en envoyant des oiseaux origamis.

Pour chaque origami réalisé, 1 euro sera reversé au Samu Social de Paris pour offrir une aide alimentaire aux personnes en situation de précarité.

Depuis 2011, la Fondation ENGIE apporte un soutien au Palais de Tokyo pour la médiation solidaire et les actions en faveur du champ social. Ce partenariat a permis notamment de développer les projets Educalab (PJJ, Emmaüs solidarité…), les activités adaptées et les actions pour les publics empêchés et pour des hôpitaux.

1 500 bénéficiaires de ces programmes, issus des structures sociales et médico-sociales.

Soutien aux étudiants

  • Avec l’Ambassade de Belgique, aide alimentaire pour les étudiants hébergés à la Fondation Biermans-Lapôtrela Maison des étudiants belges et luxembourgeois de la Cité Internationale Universitaire de Paris.
  • Avec le Chainon manquant pour une aide alimentaire destinée aux étudiants des Hauts de Seine et des repas de noëls
  • Soutien au Solidar’bus du Secours Populaire à Marseille

La Fondation ENGIE est partenaire du Solidar’Bus du Secours Populaire 13 pour venir en aide aux jeunes étudiants en situation de difficulté au campus universitaire de Saint-Jérôme à Marseille. Grâce au Solidar’bus, le Secours populaire des Bouches-du-Rhône va à la rencontre des jeunes de 16 à 30 ans en situation de précarité et est à même de se rapprocher des jeunes les plus en difficulté afin d’établir un contact, de créer un échange et de leur proposer une aide.

Pour en savoir plus sur le Solidar’Bus, cliquez ici

Personnes fragiles

Distribution de 200 paniers de légumes bio solidaires pour 200 familles en difficultés de Saint-Denis Stains et Pierrefitte les 16 et 17 décembre – Récolte le 15 décembre dans la ferme urbaine de Saint Denis soutenue par la Fondation ENGIE avec Adeline Duterque Directrice du Centre de Recherche administratrice de la Fondation.

Noëls solidaires

La Fondation ENGIE va permettre à son partenaire historique La Voix de l’Enfant de distribuer des repas de Noël et cadeaux à 800 enfants suivis par des Associations à Rennes et à Paris.

A Lille et Marseille, la Fondation ENGIE  soutient la Campagne Pères Noels Verts avec le Secours Populaire pour la distribution de cadeaux.

Durant tout le mois de décembre, le Tour de France du Petit Prince avec l’association Elles les Audacieuses et la Fondation Saint Exupéry :  6 Ateliers de lecture Le Petit Prince pour des enfants hospitalisés avec dans 3 régions

  • En région Sud à Nice et Marseille les 7 et 9 décembre
  • En Ile de France à Saint Germain en Laye et à L’Institut Curie les 14 et 16 décembre
  • En région Occitanie à Montpellier et Toulouse le 23 décembre

Alors que la crise sanitaire renforce les inégalités, la Fondation ENGIE se mobilise aux cotés de ses partenaires pour l’éducation des jeunes pendant le confinement : 3 Campus Unesco, Rencontres dans les écoles avec l’Orchestre Divertimento, Frac Ile de France, Fondation Royaumont, Cité Musicale de Metz, Ateliers artistique pour les enfants Hospitalisés Institut Curie.