Le nouveau centre d’hébergement du Samusocial, rénové grâce au soutien de la Fondation ENGIE, a été inauguré ce mardi 28 mai 2019, à Ivry-sur-Seine

Répondre aux situations de très grande précarité : c’est l’objectif du nouveau centre d’hébergement du Samusocial de Paris, créé dans l’aile Babinski de l’hôpital Charles-Foix d’Ivry-sur-Seine, avec l’aide de la Fondation d’entreprise Engie, dans le cadre de son programme aide à l’enfance en précarité.

Inauguré par la Présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, le Préfet du Val de Marne, Laurent Prévost, et le Maire d’Ivry-sur-Seine de Philippe Bouyssou, en présence de Pierre-Yves Dulac, directeur délégué régional Ile de France d’Engie, ce site a une capacité de près de 200 places. Il accueillera notamment des familles de migrants en grande précarité.

Le centre Babinski est beaucoup plus qu’un centre d’hébergement. C’est un lieu d’accueil où tout est fait pour permettre aux « grands précaires » (sans-abris, femmes seules, familles…) de regagner en confiance et en autonomie. Jardin thérapeutique, laverie et cuisine collective, accompagnement social, psychologique et sanitaire (avec la présence d’une infirmière 24 h / 24, d’un psychologue et d’une équipe de vingt-huit travailleurs sociaux) : tout est conçu pour aider les bénéficiaires à (ré)-acquérir les codes qui leur permettront d’intégrer un logement plus durable. Ils pourront également bénéficier de la permanence d’accès aux soins de l’AP-HP.

12 000 familles et des enfants en grande précarité

Le Samusocial de Paris loge chaque soir près de 12 000 familles dans des hôtels, dont plus de 15 000 mineurs. C’est l’équivalent d’une ville comme Nevers. Aujourd’hui, le manque de places est criant, notamment pour accueillir les familles de migrants. C’est notamment pour cette raison que la Fondation ENGIE, engagée depuis sa création dans l’aide à l’enfance en précarité, a décidé d’apporter son soutien pour la rénovation et la réhabilitation de l’aile Babinski de l’hôpital Charles-Foix.

Le centre Babinski en chiffres

Le centre Babinski comprend 2 structures d’hébergement (CHU Femmes et CHU Familles) et 2 structures de soins (LHSS et LAM) :
• Un CHU Femmes de 48 places
• Un CHU Familles de 72 places
• Un LHSS et un LAM de 68 places
82 chambres
• Un bâtiment de 4 400 m2
• Un jardin de 2 500 m2

Un autre projet porté par la Fondation Engie en 2019 avec le Samu : les Bains-Douches rue de Charenton

La Fondation ENGIE est un partenaire historique du Samusocial de Paris (le Groupe est fondateur du GIP qui a donné naissance au Samu social) qu’elle accompagne depuis 1994 à travers différents projets tels que pendant 10 ans, les maraudes dans le cadre d’un mécénat de compétences, puis le BEEP (Bus Espace Enfants Parents), une innovation pour aller à la rencontre de publics en difficultés. En 2019, la Fondation ENGIE a accordé son soutien au projet « Bains douches Charenton », un lieu d’hygiène et de soins dédié aux femmes sans abris dans le 12ième arrondissement à Paris, inauguré le 20 mars dernier, en présence d’Anne Hidalgo.

 

A propos de la Fondation ENGIE

Depuis sa création il y a 25 ans, la Fondation a soutenu plus de 1000 projets, associations ou institutions. En 2018, les 131 actions soutenues par la Fondation, partout dans le monde, ont bénéficié à plus de 620 000 femmes, hommes et enfants. Aide à l’enfance- éducation, accès de tous à l’énergie, aide d’urgence : la fondation d’entreprise Engie déploie ses actions dans ces 3 priorités.

A propos du Samusocial de Paris

Le Samusocial de Paris développe aujourd’hui un ensemble d’actions de lutte contre la grande exclusion : écoute et orientation par le 115 de Paris, hébergement en centres d’hébergement d’urgence (CHU), accueil de jour, soins en Lits Halte Soins Santé (LHSS) et Lit d’Aide Médicalisé (LAM), accompagnement social, etc. Son credo : aller vers les personnes qui ne demandent plus rien.