Alors que la crise sanitaire renforce les inégalités, la Fondation ENGIE se mobilise aux cotés de ces partenaires pour l’éducation des jeunes pendant le confinement.
 

Bouger avec Fête le Mur

 
Fête le Mur intervient au sein des établissements scolaires dans des Quartiers Prioritaires de la Ville avec le programme « Tennis à l’école ».
Objectif : lutter contre la sédentarité des enfants en leur proposant des activités sportives dans la cour de récré.

Ce sont 3 800 jeunes qui bénéficient de ce programme dans 20 implantations.
 

Histoire de Lire

 
Le salon du Livre d’histoire de Versailles – Histoire de Lire – organise, avec le soutien de la Fondation ENGIE un programme spécifique pour les lycéens issus de lycées professionnels de l’académie de Versailles.
Rencontre au lycée des Châtaigniers de Versailles avec 4 classes de 1ère et Terminale professionnelles (soit 80 élèves), le mardi 17 novembre de 14H à 16H. La rencontre sera animée par Jean-Marie Montali autour de son livre Nous sommes les voix des morts, qui permettra d’aborder le thème de la Shoah qui est au programme.
 

Favoriser l’excellence avec Implusion 75

 
Innovation éducative forte mise en place par l’association d’insertion par le sport – Impulsion 75 – : une classe préparatoire à la Performance Professionnelle par le Sport (C3PS) se poursuit. Elle vise les jeunes sportifs et sportives de 18 à 30 ans souhaitant concrétiser un projet professionnel.

Au travers d’activités culturelles, d’entrainements sportifs, d’ateliers d’initiation au monde de l’entreprise et d’un apprentissage intensif de l’anglais, la C3PS permet de transférer les compétences sportives dans le champ socio-professionnel. Au sein de l’INSEP, la Cité scolaire Buffon et l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Et en partenariat avec l’INSEP, GIP Emploi, le département de Seine-Saint-Denis, FFCS, Tourism Academy, la DRJSCS et la CPME.

13 jeunes de la promotion Ghani Yalouz II (C3PS) ont réussi à transférer leurs compétences acquises dans le sport vers la sphère #socioprofessionnelle et #citoyenne. Voici leurs projets élaborés à l’issue de leurs 6 semaines de stage !
 

La musique à l’école avec la Fondation Royaumont

 
Dans ce contexte difficile, Royaumont maintient son programme l’accès à la culture pour les enfants dans les écoles.

Les ateliers pédagogiques Carnelle Pays de France qui devaient se tenir à l’abbaye et annulés en raison du confinement ont été relocalisés depuis le 13 novembre dans les écoles, et ce, jusqu’au 7 décembre 2020.
18 classes de la maternelle au CM2 et 429 enfants des municipalités de Baillet en France, Belloy en France, Chaumontel, Maffliers, Plessis-Luzarches, Saint Martin du Tertre et Villaines-sous-Bois bénéficieront ainsi de 7 thématiques d’ateliers différentes proposées par les artistes et experts de la Fondation Royaumont. Ce programme est rendu possible grâce au soutien de la Fondation ENGIE.
 

Partager les valeurs universelles avec les Campus UNESCO

 
Dans le cadre du projet Campus UNESCO Jeunes Ambassadeurs entamé au mois d’octobre au Siège de l’UNESCO, deux Campus auront lieu cette semaine sur le thème de la première session « L’UNESCO, les Nations Unies et les Objectifs de Développement Durable » :

– un Campus hors-les murs au Collège Henri Barbusse d’Alfortville (94) jeudi 19 novembre,
– un Campus en visioconférence, via Teams, avec le Collège Anatole France des Pavillons-sous-Bois (93) vendredi 20 novembre,
– un Campus UNESCO Afrique en visioconférences est programmé le jeudi 26 novembre à 14h heure de Paris, sur le thème « Sport et Égalité des genres ».
 

Art en Immersion

 
Avec la Fondation Culturespaces, la culture numérique fait son entrée à l’école. Poursuite des ateliers de découverte dans les classes.
 

FRAC

 
Les interventions dans les lycées se poursuivent dans le cadre de du projet FLASH COLLECTION, programme de découverte de l’art contemporain.