De l’énergie verte et solidaire en République du Congo, Pot@maï

De l’énergie verte et solidaire en République du Congo, Pot@maï background

Carte d'identité du projet

  • OBJECTIF : INSTALLATION D’UNE « UNITE DE SERVICES ESSENTIELS » ALIMENTEE PAR UNE HYDROLIENNE FLOTTANTE SUR LE FLEUVE CONGO
  • PAYS : République du Congo (Afrique)
  • DATE : 2019
  • ENGAGEMENT : Accès à l’énergie pour tous et biodiversité
3 000 bénéficiaires directs
100 MWh d’énergie verte par an

Le projet

Dans une région où 90% de la population rurale souffre d’une grande précarité énergétique, la Fondation et ses partenaires développent un programme inédit d’accès à l’énergie verte pour les villageois de Loubassa, à environ 10km de Brazzaville. Objectif ? Construire et développer à Lyon une hydrolienne flottante capable d’alimenter une « Unité de Services Essentiels (USE) », puis l’installer sur le fleuve Congo pour alimenter près de 3 000 villageois, une première en Afrique !

Cette USE permet d’améliorer durablement les conditions de vie des populations et de créer des activités et un dynamisme économique et social : eau potable, accès à l’électricité, transformation des produits agricoles et de la pêche, stockage froid, communications, machine/outils pour l’artisanat, etc.. Ce site sera également un lieu de formation et d’insertion professionnelle pour les jeunes artisans/agriculteurs.

Le rôle de la Fondation ENGIE

La Fondation ENGIE accompagne depuis février 2019 Pot@Maï, association française à but non lucratif spécialisée dans les énergies renouvelables, L’Aquaphile, entreprise française fournisseur d’hydroliennes flottantes, et l’Aide à l’Enfance, une association congolaise à but non lucratif de formation de jeunes vulnérables. Elle contribue au financement de la construction de cette Unité de Services Essentielles (USE), aux missions d’installation de l’hydrolienne, ainsi qu’aux missions de coordination de projet et de formation du personnel local.