Schools, Lights and Rights, La Voix De l’Enfant

Schools, Lights and Rights, La Voix De l’Enfant background

Carte d'identité du projet

  • OBJECTIF : APPORTER L’ENERGIE ET DONNER DES DROITS AUX ENFANTS LES PLUS DEFAVORISES
  • PAYS : Maroc, Madagascar, Burkina Faso, Afrique du Sud, RDC, Cameroun, Inde, Afghanistan et France
  • DATE : depuis 2015
  • ENGAGEMENT : accès à l’énergie pour tous, insertion pour l’enfance et la jeunesse par l’éducation
13 300 lampes portables distribuées
57 000 états civils remis

Le projet

Le projet s’articule autour de trois axes :

  • Schools : électrification d’écoles ou de centres d’accueil ;
  • Lights : distribution de lampes solaires portables ;
  • Rights : distribution d’un état civil aux enfants, préalable indispensable pour leur donner un accès à l’école, à la santé, à la protection juridique.

Le rôle de la Fondation ENGIE

La Fondation ENGIE a initié le projet « Schools, Lights and Rights » dans le cadre de la COP21 en 2015, avec son partenaire historique La Voix De l’Enfant. L’enjeu de départ était de rassembler les deux priorités de la Fondation – l’accès à l’énergie pour tous et la protection des enfants en situation de précarité – au sein d’un même programme de référence. Une aide a été allouée à Schools, Lights and Rights sur trois ans.

Le premier programme pilote a été lancé quelques semaines après la COP21, en Afrique du Sud, à l’école primaire de Masiphathisane, et avec l’appui de Valued Citizens Initiative, membre du réseau de La Voix De l’Enfant.

Orientation non prise en charge

Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.