Accès à l'énergie et aux biens essentiels

Dans le monde, 1,3 milliard de personnes n’ont pas accès à l’énergie et/ou aux biens essentiels. Est-il cependant raisonnable de développer l’accès à l’énergie pour tous, dans un contexte où les équilibres écologiques et la biodiversité sont aujourd’hui menacés ? Pour la Fondation ENGIE, la réponse ne fait pas de doute : oui, l’énergie est un droit pour tous ! Car sans énergie, il n’y a pas d’accès à l’eau potable, pas d’écoles, pas d’hôpitaux, pas ou peu d’activité économique.

Mais ce déploiement de l’énergie pour tous ne peut se faire sans conscience écologique. Pour préserver l’environnement, il est indispensable de privilégier des sources d’énergies propres… et de sensibiliser les citoyens aux enjeux environnementaux. C’est tout le sens de l’engagement de la Fondation ENGIE en faveur de l’accès à l’énergie pour tous et de la biodiversité.

Transition énergétique

Lutte contre le réchauffement climatique

Women energy

Innovation


Impact

13300

lampes solaires distribuées en deux ans

20

écoles électrifiées en 2016-2017

650

dispositifs off grid installés au Bangladesh

10

Jardins participatifs, fermes écologiques ou parcs éco-responsables créés

« Notre volonté est d'impliquer les collaborateurs du groupe ENGIE pour renforcer l’impact sur les territoires. Les volontaires de nos ONG internes, qu’il s’agisse d’Energy Assistance ou de Codegaz, partent régulièrement sur le terrain pour effectuer des audits d’installation ou électrifier des écoles. »


L’accès à l’énergie comme moteur du développement durable

Prendre soin de la vie et de notre planète, c’est ce qui anime la Fondation ENGIE depuis plus de 25 ans. Avec 24% de ses projets dédiés à l’accès à une énergie renouvelable et durable en 2020, la Fondation ENGIE s’engage année après année en faveur de l’environnement. Objectif ? Participer à des projets ambitieux, impactants et participer à l’effort collectif de l’Agenda 2030 à travers la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD).

- Diminution du travail des enfants

- Meilleur accès à l’éducation

- Amélioration de la réussite scolaire

- Lutte contre le changement climatique

- Meilleure  gestion des ressources naturelles

- Diminution de la déforestation

- Création d’activités génératrice de revenus

- Augmentation de la productivité

- Développement de l’accès aux soins

- Amélioration de la qualité des soins

- Réduction des décès liés aux fumées des combustibles traditionnels (première cause de mortalité en Afrique)

- Allègement des tâches ménagères des femmes

- Autonomisation des femmes par le travail