Accompagner les enfants qui ne partent pas en vacances durant cet été : la Fondation d’entreprise ENGIE met en place un fonds spécifique « Eté solidaire » pour donner leur chance à tous et notamment à ceux éloignés de la culture. L’aide à l’enfance, notamment par l’accès à la culture, est un des priorités de la Fondation depuis 1992.

La crise du COVID-19 a accentué les inégalités sociales. Pour les jeunes, l’urgence porte sur :
– le soutien scolaire pour éviter un décrochage scolaire creusant les inégalités socio-économiques sur le long terme.
– les activités pendant les vacances scolaires

La Fondation ENGIE durant la crise sanitaire a notamment apporté son soutien aux jeunes en difficulté pour leur permettre de poursuivre leur étude à distance.
Engagée depuis 28 ans en faveur de l’enfance, elle souhaite poursuivre son engagement auprès de ces jeunes en créant un fonds d’urgence pour mener un programme d’été solidaire. La Fondation ENGIE durant les mois de juillet et d’aout se propose d’accompagner le monde associatif et les collectivités en France et en Belgique en soutenant différentes opérations pour répondre à cette urgence et lutter contre les inégalités au cœur des territoires :

– Soutenir des programmes de soutien scolaire avec différents organismes partenaires comme le Choix de l’Ecole

– Soutenir des programmes culturelles destinés aux enfants qui ne partent pas en vacances, Organiser des sorties culturelles et ateliers éducatifs en lien avec ses partenaires :

– Soutenir financièrement des colonies de vacances

La Fondation ENGIE remercie les soignants et leur familles


Parmi les évènements identifiés à ce jour :

 
Concert solidaire le 14 juillet à l’Opéra de Paris

Un concert exceptionnel au Palais Garnier, réunissant Julie Fuchs, Stéphane Degout, l’Orchestre de l’Opéra national de Paris, sous la direction de Philippe Jordan et le Choeur de l’Opéra national de Paris, sous la direction de José Luis Basso.

L’Opéra national de Paris et la Fondation ENGIE souhaitent rendre hommage au dévouement et au courage du personnel soignant et de tous ceux qui ont œuvré en faveur de la collectivité au cours des derniers mois. La soirée est réservée aux soignants, aux publics fragilisés par la crise sanitaire et, comme l’Opéra national de Paris le fait depuis plusieurs années à la date du 14 juillet, à des personnes invitées par des associations caritatives.

Accès à la culture pour les plus démunis, aide à l’enfance sont au cœur de l’engagement de la Fondation ENGIE et de son soutien à l’Opéra de Paris. Mécène fondateur de l’Académie de l’Opéra et de la représentation du 14 juillet de l’Opéra pour les publics éloignés de la culture, la Fondation ENGIE a souhaité cette année rendre un hommage particulier avec l’Opéra aux soignants et aux publics fragilisés par la crise. La Fondation ENGIE a ainsi souhaité inviter à cette occasion en famille les publics aidés par ses partenaires la Fondation des Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France, l’association Aidons les soignants créée par Anne Roumanoff, la Voix de l’Enfant, K d’Urgences, le SAMU SOCIAL de Paris ou l’Institut de l’Engagement, des acteurs avec qui elle a œuvré au cœur des territoires pour l’urgence et la solidarité.

Le concert sera transmis en direct à 19h30 les 13 et 14 juillet sur les réseaux sociaux de l’Opéra de Paris (Facebook, YouTube).

Pour en savoir plus : https://www.operadeparis.fr/saison-20-21/concert-et-recital/concert-solidaire-des-13-14-juillet

 
En Belgique avec BOZAR

Dans la période du 14 au 21 juillet, ‘les héros invisibles’ de la crise Covid-19 (à savoir les aides-soignants de l’hôpital Erasme et St. Pierre), seront invités par la Fondation ENGIE à découvrir l’exposition Keith Haring : 1100 tickets seront réservés pour eux pendant ces 8 derniers jours de l’exposition.

Le 21 Juillet, la Fondation sera également partenaire de la Fête Nationale de Belgique. Le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (BOZAR) se chargera d’une production artistique dédié au bien-être des citoyens avec des workshops tout au long de la journée pour les jeunes

Au cœur des territoires : Vacances apprenantes

 
Le Grand Atelier de Franck Scurti au Grand Palais

Du 6 juillet au 23 aout : dans le cadre de l’« été apprenant et culturel », à l’invitation de Chris Dercon, Franck Scurti installe son atelier dans la Nef du Grand Palais à partir du 6 juillet. Son travail sera visible par le public à partir du 18 juillet, les samedis et dimanches.

Dans le cadre de ce dispositif, la Rmn-Gp accueillera sur 8 après-midi des publics éloignés dans le cadre de ses partenariats avec la ville de Gonesse et les associations / organismes champ social (Aurore, Habitat et humanisme, agence nationale des chèques vacances…).

Les participants sont invités à participer à une après-midi d’activités autour du Grand Palais :
– une visite promenade « sur les pas des grands hommes » dans le quartier du Grand Palais ou une visite Grand Palais et Création artistique
– une visite de la Nef et la rencontre avec l’artiste
– Les participants seront ensuite invités à participer au dispositif « A toi de créer dans le Grand Palais ! »La Fondation, partenaire solidaire du Grand Palais, accompagne le Grand Atelier de Franck Scurti notamment pour le programme spécifique pour les enfants éloignés de la culture qui devrait toucher cet été plus de 600 jeunes.

Pour en savoir plus : https://www.grandpalais.fr/fr/evenement/au-jour-le-jour

 
MuCem : Un été apprenant et culturel

Cet été, le Mucem propose un dispositif exceptionnel pour les jeunes publics éloignés de la culture, sous l’égide du Ministère de la Culture.
Ce dispositif s’adresse aux familles et jeunes publics en s’appuyant sur la conviction que la culture constitue un véritable outil de construction de la personne et d’apprentissage de la citoyenneté. «L’été apprennant et culturel» est relayé par les structures sociales du territoire, la Préfecture à l’égalité des chances, et le bailleur social 13Habitat.

Ce projet comprend trois phases :

– Le Cahier de vacances : A partir du 29 juin, le Mucem met à disposition un cahier de vacances proposant une approche sensible et ludique des expositions de l’été. Ce support comprend 3 jeux pour les enfants entre 6 et 12 ans, chacun relié aux expositions estivales Vêtements modèles, Flore de A à Z, Orient sonore. Ce cahier de vacances sera proposé en version imprimée ou sous forme de fichier à télécharger et imprimer. Ces jeux pourront également constituer un prélude aux ateliers

– Les escapades au Mucem : En cohérence avec le Cahier de vacance, les « escapades au Mucem » proposent aux enfants une matinée mêlant activités extérieures et découverte des expositions. Entre le 22 juillet et le 1er septembre, le programme accueillera plus de 400 enfants issus de structures du champ social.

– La Colonie du Mucem : La colonie du Mucem propose d’accueillir durant l’été deux groupes de moins de 10 enfants entre 8 et 12 ans, placés en MECS (maisons d’enfants à caractère social) dans l’agglomération de Marseille. Ces enfant, durement touchés par le confinement, n’ont pas la possibilité de partir en vacances.
L’ambition de ce projet est de leur proposer une véritable évasion au Mucem, au travers d’activités quotidiennes conjuguant ateliers au coeur du Jardin des Migrations et propositions culturelles et artistiques.

 
Les colonies de Vacances

Avec l’association les VACANCES DU CŒUR, environ 1000 enfants de Hauts de France (de 12 à 17 ans) pourront partir en vacances pendant 12 jours avec également un soutien scolaire avec des enseignants.

 
L’université d’été pour les collégiens de La Courneuve

L’association LE CHOIX DE L’ECOLE organise les université d’été pour 250 collégiens de la Courneuve. Au programme – ateliers conférences au mois de juillet et d’aout

Mais aussi

– Organisation des visites du Palais des Beaux Arts de Lille pour le Secours Populaires
– Projection pour 100 jeunes au Festival d’Angouleme fin aout
– Participation aux activités d’été dans toute la France de Fete le Mur