WOMAN met en scène des femmes de tous continents, riches, pauvres, connues, inconnues. Toutes délivrent, sans tabous, leurs émotions et leurs histoires. Ensemble, elles font émerger une autre vision du monde, indispensable pour construire l’avenir de notre planète. Après « Human » en 2015, Yann Arthus-Bertrand et Anastasia Mikova proposent « WOMAN » en abordant plusieurs thèmes forts comme l’éducation, la pauvreté, la justice et le courage. Parce que faire entendre la voix des femmes est une priorité, la Fondation ENGIE a décidé de soutenir Woman et plusieurs associations mises en avant dans le film.

« Nous avions le sentiment que les femmes avaient un besoin urgent de parler et que nous devions leur donner l’occasion de le faire. » – Anastasia Mikova.

2 000 Femmes dans 50 pays

Woman répond à l’envie de regarder le monde avec les yeux d’une femme. Ce film nous amène aux quatre coins du monde à la rencontre des premières concernées : toutes ces femmes aux parcours de vie différents, façonnées par leur culture, leur foi ou encore leur histoire familiale. C’est aussi le reflet du monde actuel. Un reflet parfois sombre face à toutes les injustices subies par les femmes. Mais avant tout, ce film est un message d’amour et d’espoir envoyé à toutes les femmes du monde. Une tentative de comprendre leur vie, de mesurer le chemin parcouru mais aussi tout ce qui reste à faire. Comment y parvenir ?

« WOMAN » est une « fresque » qui fait entendre la voix de 2 000 femmes ayant accepté de témoigner dans 50 pays. Aux quatre coins du monde, Yann Arthus-Bertrand et Anastasia Mikova ont rencontré des figures connues ou inconnues, toujours héroïques dans leur quotidien. Objectif ? Dénoncer certaines injustices auxquelles les femmes doivent faire face, et mettre en lumière leur détermination à dépasser les obstacles et les stéréotypes.

Les bénéfices du film seront reversés à l’association WOMAN(s) (Women on media and news – school) dont la principale mission sera de former des femmes et jeunes filles du monde entier aux métiers des médias. Grâce aux recettes du film et au soutien de nos partenaires, l’association proposera aux femmes d’apprendre les métiers de l’image afin qu’elles puissent à leur tour porter la parole de toutes celles qui pendant trop longtemps n’ont pas été entendues dans leur pays.

La Fondation ENGIE s’engage !

Au delà du soutien au film WOMAN, la Fondation ENGIE a souhaité accompagner certaines femmes rencontrées par les équipes du film dans leurs actions.

  • Soutien aux femmes victimes de viol en République Démocratique du Congo

Prix Nobel de la Paix lutte contre un fléau : le viol, devenu une arme de guerre des groupes qui se battent pour le contrôle des minerais de la région. Denis Mukwege, celui qu’on appelle le « réparateur des femmes », a soigné plus de 50 000 femmes survivantes de violences sexuelles dans son hôpital de Panzi, qu’il a créé en 1999. Les victimes sont opérées dans l’établissement, grâce à des techniques de pointe d’endoscopie médicale, elles sont également accompagnées psychologiquement et juridiquement.

Parce que la cause des femmes est au cœur de ses engagements, la Fondation ENGIE a décidé d’apporter son soutien à Denis Mukwege. Ce partenariat prévoit le reengineering des installations électriques de l’Hopital de Panzi, ceci en vue de la sécurisation de l’alimentation électrique ainsi que d’une augmentation importante de l’efficacité écologique et économiques de l’ensemble des installations et équipements de la structure.

  • ONG des villageois de Ndem au Sénégal

Nous voulons être un partenaire qui agit. Avec les équipes de WOMAN, nous avons identifié l’ONG NDEM au Sénégal, située entre Dakar et Saint-Louis. Une ONG de 4 600 membres et de nombreuses femmes actives, qui intervient depuis 30 ans auprès de 16 villages, dans des domaines variés tels que la santé, éducation, environnement, agroécologie ou encore l’entrepreneuriat. Elle a aujourd’hui besoin de forages et d’installations solaires pour continuer de développer son programme et apporter l’énergie aux plus isolées. Nous avons mis Energy Assistance, ONG interne du Groupe ENGIE, sur le coup pour peaufiner au mieux le programme !